1/5

«Kinêmaniaque» est un mot qui n’existe pas; il décrit et analyse l’obsession d’utiliser la physique du mouvement, la cinématique, qui est l’étude des mouvements indépendamment des causes qui les produisent. Le sens vient du grec kinêma, mouvement et du maniaque français Quelqu›un qui a l'esprit confus par une obsession.

Mes intérêts de recherche font de moi un Kinêmaniaque: je suis passionnément intéressé par les dispositifs cinétiques sous forme cyclique et comment le mouvement peut créer une dimension d›interactivité, de narration ou même de poésie dans l›œuvre. Dans cette étude je me concentrerai sur les formes cycliques des dispositifs cinétiques en particulier le panorama en me concentrant sur l’élément de mouvement

Les kinêmaniaques sont des artistes qui utilisent le mouvement pour attirer l’attention, pour intensifier les vieilles idées, pour transmuter le monde visible ou pour construire de nouvelles formes architectoniques. Ils peuvent utiliser le temps comme un spectre de couleurs, l’espace comme un océan ouvert, l›horloge dans le cerveau de tout le monde pour donner une idée de l’échelle. Ces artistes ont ajouté une dimension illimitée aux œuvres d’art. Les limites résident, comme toujours, dans le sérieux, l’énergie, l’inventivité et le «talent» de l’artiste.